A propos du laboratoire :  

Découvrir le CRHQ en quelques lignes... consulter la page Présentation

Actualités :

Interview de Jean-Marc Moriceau dans le journal télévisé de 19h sur France 3 Côtes-d'Azur du mercredi 15 avril à propos des attaques de loups survenues dans les Alpes-maritimes par Coralie Chaillan

http://pluzz.francetv.fr


Les Fusillés (1940-1944)

 

Dictionnaire biographique des fusillés et exécutés par condamnation et comme otages ou guillotinés pendant la Seconde Guerre mondiale.


Sous la direction de Claude Pennetier, Jean-Pierre Besse, Thomas Pouty et Delphine Leneveu


Les Éditions de l’Atelier - 1952 pages – 200 photos – 30 euros

 

Pour information :

-        7 mai 2015 : Journée d’hommages à l’Hôtel de Ville de Paris (10-18h30).

-        21 mai 2015 : Signature à librairie Plein Ciel (place Bouchard, Caen de 15h00 à 18h00).

 

Contacts:

Presse et communication : Carole Lozano ; carole.lozano@editionsatelier.com

Équipe du Dictionnaire : Delphine Leneveu ; dleneveu.dicofusilles_maitron@yahoo.fr



A découvrir les pages web en anglais
de Jean-Marc Moriceau


"Le Prix Guy-et-Lilliane-Frégault 2014 de l'Institut d'Histoire de l'Amérique française, qui récompense le meilleur article du dernier volume complet de la Revue d'Histoire de l'Amérique française (RHAF), a été remis à Éva Guillorel pour son article : "Gérer la "confusion de Babel": politiques missionnaires et langues vernaculaires dans l'Est du Canada (XVIIe-XIXe siècles)", RHAF, vol.66, n°2, automne 2012, p. 177-203.

Pour plus de précisions : http://revue.leslibraires.ca/actualites/les-prix-litteraires/les-prix-de-l-institut-d-histoire-de-l-amerique-francaise (consulté le 08/04/2015)

Colloques journées d'études...

17 avril Alain Hugon - Le secret : nouvelle frontière entre la sphère privée et la sphère publique à l’âge baroque ?
18 avril Thomas Paulmier - L’état civil de François 1er à Louis XIV (1515 - 1715)
11 mai Cochard Nicolas - Les marins dans la ville au XIXe siècle, imaginaires et représentations
15 mai Nicolas Lyon-Caen - Les unions de créanciers face à l'insolvabilité : principes et modes d'action
21 mai Nicolas Cochard - Les populations maritimes du Havre à l'époque contemporaine
27-28-29 mai Aménagement des villes et mobilisations sociales du Moyen Age à nos jours (Europe, mondes coloniaux)
29 mai Nicolas Lyon-Caen - Décrire et estimer les trésors des fabriques paroissiales
12 juin Mazarinades : nouvelles approches *** Stéphane Haffemayer - Alain Hugon
13 juin Hélène Smoch : Les femmes dans le Théâtre des Pantins, un statut en mutation ?
28 - 30 juillet Stéphane Haffemayer - England Public Sphere : the Hartlibian network in 1660 
25 - 27 nov. Baptiste Etienne - Le Traité de Bigot de Monville, un document d’exception ?
9-11 déc. Appel à communication : Colloque 2015 de l’AHPNE - Santé et environnement, parcours et constructions historiques. 9-11 décembre 2015 (Rémi Luglia)

Séminaires:



 Dernières publications :

Boivin, M. L'écologie politique en France sous la Vème République. Marigny : Editions Eurocibles, 286 p., 2015. (Etudes & essais normands, 6)

Depuis les années 1970, l'écologie fait partie du paysage politique français. Dans cet ouvrage, Michel Boivin étudie d'abord l'émergence du débat écologiste dans l'espace politique français de la fin des années 1950 à 1974, puis la politisation de l'écologie en France de 1974 à 1997, et enfin l'écologisation de la politique française de 1997 à 2014. Il montre comment le débat autour de la « croissance zéro» légitime la naissance de l'écologisme français, qui s'efforce, par la suite, de fédérer ses militants dans les luttes antinucléaire et anti - technocratique. Il souligne la déchirure entre les adeptes de « la nature d'abord » et ceux de « l'homme d'abord », avant d'examiner les vaines tentatives des principales organisations écologistes de fusionner complètement et durablement. Il s'intéresse plus particulièrement aux Verts, qui s'ancrent nettement à gauche, défendent des thèses environnementales, sociales, sociétales, et produisent finalement des professionnels de la politique à l'instar des autres partis politiques français.

Jean-Luc Leleu. Auf dem Weg zur pangermanischen SS-Herrschaft. Zur Rolle der SS-Feldpostprüfstelle bei der Kontrolle des „germanischen Raumes“. In: Jonas Michael, Lappenküper Ulrich, Wrochem Oliver von (hrsg.), Dynamiken der Gewalt. Krieg im Spannungsfeld von Politik, Ideologie und Gesellschaft. Festschrift für Bernd Wegner, Paderborn, Schöningh, 2015, p. 241-254.

Résumé, sommaire ou table des matières disponible dans HAL-SHS (http://hal.ccsd.cnrs.fr/) Alain-Gilles Chaussat, Denis Neiter. Le sarrasin à l’épreuve du mauvais temps (XVIIIe et XIXe siècles). In : L’alimentation et le temps qu’il fait. Essen und Wetter - Food and Weather. Paris : Hermann, 2015, p. 205‑232. (collection MétéoS)

Lire l'article sur academia-edu (consulté le 08/04/2015)


Fabrice Poncet. Comme beurre au soleil. Les beurres normands par tous les temps au XVIIIe siècle. In : L’alimentation et le temps qu’il fait. Essen und Wetter - Food and Weather. Paris : Hermann, p. 315-328, 2015.

Rémi Luglia. Le cheminement des naturalistes vers la protection de la nature en France (milieu du XIXe– milieu du XXe siècle). Revue scientifique Bourgogne Nature, n°20, janvier 2015 (numéro daté déc. 2014), p. 203-214.

Cette communication entend retracer l’éveil d’un courant naturaliste de protection de la nature en France à la fin du xixe   siècle et au début du xxe siècle. Alors que l’idéologie utilitariste paraît dominer de façon hégémonique les esprits, plusieurs cheminements vers la protection de la nature apparaissent par la notion d’équilibre naturel, par la crainte des extinctions, par le constat de la surexploitation des ressources. À partir d’une science de terrain mêlant professionnels et amateurs, émerge alors une conception scientifique et biocentrée de la protection de la nature. Progressivement cette opinion se diffuse parmi les naturalistes et génère des engagements. Ainsi, dès le xixe siècle, des actions se développent, de nouvelles structures se créent (LPO en 1912), des espèces sont préservées (castor en 1909), des espaces sont protégés (Sept-Îles en 1912, Camargue en 1927), un militantisme naturaliste se crée. La protection naturaliste de la nature du début du xxie siècle est très largement l’héritière de ces précurseurs.